Vous êtes ici

Andromaque - Texte intégral

Auteur: 
Racine Jean
Editeur: 
Editions Al-Djazair
Date de parution: 
18/04/2014
Nombre de page: 
127
Fichier joint :
Veuillez se connecter
Description :

Biographie de Racine :
Racine est né le 22 décembre 1639 à La Ferté-Milon en Picardie ; il est le fils d’un contrôleur du grenier à sel. A l’âge de deux ans, il perd sa mère, puis, deux ans plus tard c’est son père qui disparaît. C’est Marie des Moulins, sa grand-mère paternelle qui va se charger de son éducation.
Racine vécut, pendant sa première enfance, au milieu d'influences jansénistes, sa famille avait en effet donné asile à plusieurs jansénistes célèbres : Lancelot, Le Maître, Séricourt.
On l'envoya au collège de la ville de Beauvais, dirigé par des jansénistes; puis, à seize ans, aux Petites-Écoles de Port-Royal. Il y apprit le grec mais surtout il y reçut une profonde éducation religieuse.
En 1665 il remporte un premier succès avec Alexandre, pièce à la gloire de Louis XIV. Dans la cour du roi, il se lie d'amitié avec La Fontaine et Boileau et Molière avec ce dernier il se brouille et il confie sa pièce à une autre troupe.
Durant cette période, il rompt ses attaches avec Port-Royal et s'engage en entier dans la carrière théâtrale.
À partir de 1669, il se réconcilie avec les jansénistes et collabore au recueil des Poésies chrétiennes publié sous leur direction. Les chefs-d'œuvre se succèdent : Andromaque
Britannicus, Iphigénie, Phèdre, Esther, Athalie, Bérénice, Bajazet, Mithridate.
En 1677, Racine devient, historiographe du roi Louis XIV et rompt avec le monde théâtral. Après plus de dix ans d’absence, et sur la demande de Madame de Maintenon, il revient au théâtre avec deux tragédies bibliques : Esther en 1689 et Athalie en 1691. Pièces écrites pour l'institution des jeunes filles de Saint-Cyr.
Racine meurt à Paris le 1699.